Engagement – Déclarer l’état d’urgence climatique sur le territoire

Le dérèglement climatique est déjà une réalité, y compris sur notre territoire où les prévisions laissent présager des pics de température jusqu’à 55°C d’ici 2050. Nous devons agir au plus vite à notre échelle avec un véritable plan à long terme pour limiter ces bouleversements et adapter notre territoire selon l’Accord de Paris.

# Construire un scénario crédible de transition 

Environ 75% des émissions de gaz à effet de serre de notre territoire sont concentrés sur le transport et le bâti. Notre responsabilité est d’élaborer démocratiquement, avec les citoyen.ne.s, les entreprises et les acteur.rice.s du territoire, un scénario crédible de transition apte à réduire par 3 nos émissions de carbone à l’horizon 2030.

La stratégie de résilience mise en place pour enclencher la voie de “ Reims décarboné ” veillera à protéger les plus vulnérables, permettra de préserver les ressources communes (eau, terre, air…) et d’assurer la capacité de la communauté à faire face collectivement aux potentiels pénuries, crises et chocs (canicules, tempêtes, perturbations de la production agricole…) en rétablissant des logiques de partage et de juste répartition.

# Mettre en œuvre un budget climatique

Nous mettrons en place un budget climatique tel que l’a déjà initié la municipalité d’Oslo. Il nous permettra de quantifier annuellement le volume de gaz à effet de serre maximum à émettre pour notre territoire, en distinguant le “ déjà émis “ et le “ reste à émettre ”. Il évaluera ainsi chaque projet, chaque choix de la collectivité et des acteur.rice.s du territoire, à l’aune de ses impacts environnementaux. 

Engagement – Assurer notre sécurité énergétique 

L’économie mondialisée a privé les territoires de leur autonomie pour se chauffer et s’alimenter en énergie, ce qui accélère les dérèglements et notre vulnérabilité aux chocs écologiques, économiques et démocratiques. Regagnons notre sécurité écologique sur l’énergie en développant de l’emploi local non délocalisable ! 

# Une politique ambitieuse de sobriété énergétique

Nous réduirons nos besoins en énergie en misant sur l’efficacité énergétique par la rénovation thermique des habitations et la suppression des postes de dépense d’énergie inutiles. Nous souhaitons interdire les publicités lumineuses en ville qui consomment l’équivalent de 3 ménages en électricité (Règlement publicitaire Grand Reims), et remplacer les lampadaires énergivores par des diffuseurs économes et progressifs à détection de présence. 

# 100% de notre énergie renouvelable d’ici 2050

C’est nécessaire et c’est possible ! Toutes les surfaces potentielles en toitures du territoire produiront de l’énergie. Nous continuerons le développement du bois-énergie pour la chaleur, et ferons émerger des projets éoliens et de génération de biométhane à l’échelle du Grand Reims. Nous investirons dans des contrats territoriaux de filières renouvelables avec les territoires voisins de la Marne, des Ardennes et de l’Aisne : éolien, photovoltaïque, méthanisation, géothermie, réseaux de chaleur… avec néanmoins une attention pointilleuse portée à la quantité et à la provenance des métaux rares employés. Comme dans le cas de la relocalisation alimentaire, le solaire et l’éolien permettent de redonner la main aux citoyen.ne.s sur leur énergie et d’en faire des acteur.rice.s de leur production. 

Engagement – Nous préparer aux dérèglements climatiques 

Nous voulons changer Reims pour limiter son impact sur l’environnement. Mais nous devons également nous préparer aux mutations et aux impacts du dérèglement climatique déjà en cours. Il nous faut désormais passer au concret et démarrer sérieusement le chantier pour adapter la ville.

# Construire la ville résiliente

Face à un climat plus chaud, nous voulons construire la ville résiliente qui régénère les conditions d’une vie supportable. Les outils sont nombreux et seront déployés : arbres, nature en ville, cultures agricoles résistantes adaptées, infrastructures urbaines bioclimatiques et toitures végétalisées, présence de l’eau, corridors verts…(voir nos propositions habitat).

# Protéger les populations vulnérables

Accompagné.e.s par des expert.e.s et des citoyen.ne.s, nous concrétiserons un plan-guide audacieux afin de répondre aux crises climatiques qui pourraient se multiplier (vagues de chaleur et de sécheresse notamment), en priorité pour les populations les plus vulnérables – seniors et enfants.